Aller au contenu
Mardi 17 Janvier
20h30 Alhambra

AÏDA & BABAK QUARTET

MUSIQUE ACTUELLE PERSANE

Manushan est née suite à la rencontre d’Aïda Nosrat (chanteuse, violoniste) et Babak Amir Mobasher (Guitariste). Les deux artistes, auteurs-compositeurs, sont au cœur de ce groupe. La musique de Manushan est le point de rencontre du Flamenco, du Jazz Manouche et de la musique et poésie traditionnelle persane avec un zeste de musique Azéri (Turquie, Iran, Azerbaïdjan). Dans ce projet sont évoqués des thèmes universels comme l’amour, le voyage, ou encore les pérégrinations philosophiques de ce couple de créateurs iraniens du 21ème siècel, aux riches influences.


Le terme « Manushan » vient du livre le plus important de la culture iranienne, « Shâh nâmé » (« Les lettres des rois »). Il mentionne Manusher, un des rois les plus spirituels de l’ancienne Perse et son lieu de naissance. 


Manush est le nom de la montagne qui vit naître Manusher. Aussi, la musique de ce lieu et cette époque font échos au « Jazz Manuch » cher au cœur des artistes de Manushan.

 

Aïda Nosrat : voix, violon
Babak Amir Mobasher
: guitare
Habib Meftah Boushehri : percussion, voix
Antonio Licusati : contrebasse

"Manushan"
Janvier 2017
Accords Croises Label / Harmonia Mundi

AZARINE TRIO & MAKAN A.

MUSIQUE ACTUELLE PERSANE

« 7 Djan », qui signifie « 7 vies », s’inspire du conte initiatique La Conférence des oiseaux (Manteq ul-Teyr en persan), une œuvre du poète Farid’ud-Din Attâr, grand mystique soufi du XIIème siècle. Dans ce conte, 30 oiseaux pèlerins partent à la recherche du Simurgh, leur roi. Pour le trouver, ils doivent traverser sept vallées, symboles des étapes par lesquelles les soufis accèdent à la vraie nature de Dieu : la recherche, l’amour, la connaissance, le détachement, l’unicité de Dieu, la stupéfaction et enfin la pauvreté. À la fin de leur quête, les oiseaux peuvent atteindre leur Moi profond.

C’est cette histoire qu’Azarine Trio se propose de raconter, groupe de jazz dont les mélodies persanes composées par le pianiste Arshid Azarine se mêlent aux rythmes afro-iraniens du percussionniste Habib Meftah Boushehri (Trio Joubran, Titi Robin, Niyaz) et au groove poétique du bassiste Hervé de Ratuld (Ousmane Touré, Cerrone). Le trio, accompagné par le chant envoûtant de Makan Ashgvari, figure emblématique de la nouvelle scène téhéranaise, promet une véritable invitation au voyage par la diversité de ses influences musicales et par la promiscuité organique de son jeu. Julie Albesa

« Des mélodies entêtantes aux intonations persanes… » Télérama Sortir 

« Un étonnant voyage musical, une musique intense et profonde… » le Quotidien du Médecin

Arshid Azarine : piano
Habib Meftah Boushehri : chant, percussion
Hervé De Ratuld : basse, contrebasse
Makan Ashgvari : voix 

« 7 Djan »
January 2017
Ohrwurm Records