Aller au contenu
Mercredi 18 Janvier
20h30 Alhambra

AmZik

ALGÉRIE - MUSIQUE KABYLE

AmZik est un groupe de musique et d’expression kabyle qui a été créé par deux frères jumeaux, et un ami musicien. Nés en Kabylie, Karim, Nonor et Didine ont grandi dans la musique. Tout à commencé dans ce berceau de kabylie où ils ont appris à chanter, et à vivre sur le rythme des chansons de Idir, Slimane Azem, Matoub Lounès, tout en s’ouvrant sur les musicalités du monde.

Entre musique traditionnelle et nouvelles sonorités, le style de musique d’AmZik cherche à s’ouvrir à d’autres influences, dans le but de lier les musiques de nos racines et d’ailleurs.

Abdenour Belkadi : voix, bendir
Karim Belkadi : voix
Khiredin Kati : mandole, voix
Malik Kerrouche : guitare
Martin Berauer : basse
Djamel Hamiteche : percussion
Dimitri Fonseka : piano

« Asuɣu n temzi  »
Novembre 2016
Keyzit

GIRMA BÈYÈNÈ & AKALÉ WUBÉ

ETHIOPIE - FRANCE

Qui n'a jamais vu Akalé Wubé en concert ne sait pas de quel groove on parle. Pas de démonstration outrancière ni de pose m'as-tu-vu, que du groove et du bon, celui qui démange les gambettes et réjouit les synapses. Zéro reprise à la mode copier-coller, mais de l'éthio-groove revisité librement et avec ferveur – le meilleur moyen de rendre hommage à une musique trop oubliée. Et ce sont justement ces gaillards-là qui écoutent, reconnaissent, reprennent, transfigurent et invitent modestement Girma Bèyènè.

Girma Bèyènè featuring Akalé Wubé, ou l'inverse, c'est du lourd léger comme on dit chez les boxeurs.

« …un univers instrumental hypnotique où les cuivres sont rois et où les mélodies animent un groove incomparable… » Nouvelle-Vague

 « …Akalé Wubé ne fait pas du neuf avec du vieux, mais de l’éternel avec du palpitant : la musique onirique du moment… » Jazz News

Girma Bèyènè : voix
Etienne de la Sayette : ténor & baritone saxophone, bansuri flûte, washint
Paul Bouclier : trumpette, percussions, krar
Loïc Réchard : guitare
Oliver Degabriele : electric bass
David Georgelet : drums

 

« Ethiopiques 30 : Girma Bèyènè & Akalé Wubé »
Janvier 2017
Buda Musique