Aller au contenu
Mardi 24 Janvier
20h30 Alhambra

AWA LY

FRANCE - SÉNÉGAL - ITALIE

Une nuit, Awa fît un rêve... L’atmosphère y était enchantée, comme mystique, nimbée dans une scénographie convoquant la lune, la Terre et les éléments. Mélange ancestral entre les Indiens d’Amérique et l’Afrique, l’être chamanique était là, s’exprimant dans une langue inconnue, narrant des histoires réelles ou fantasmées. Ces récits, elle les recevait d’autres, se les appropriait, s’en imprégnait, partageait leur joie, soulageait douleur ou tristesse contenue. Au réveil, la narratrice chamanique s’était évanouie mais sa présence était encore palpable, Awa en fit la conteuse de ce nouvel album : Five and a Feather. 

Five and a Feather restitue au plus près l’ambiance chaleureuse de sessions captées live où les instruments se répondent, s’imbriquent et composent l’écrin qui accueillera le principal instrument de cet album : la voix d’Awa. Ces mots qu’elle dépose délicatement ou laisse tomber sur les notes comme des larmes de joie ou de tristesse, coulant de cette source nommée l’amour.

« Sa voix chaude, ronde et douce qui transporte dès la première écoute… » Ouest France

« Awa Ly sort Five and Feather où elle mêle brillamment Soul, Jazz, Folk et musique du monde, pour une ballade sensuelle et passionnée. » Fip


Awa Ly :
chant
Remy David : guitare
Clément Landais : contrebasse
Ismaël Nobour : batterie


« Five and a Feather »
Mars 2016
Rising Bird Music / Naïve

MARIANA RAMOS

CAP-VERT

En partenariat avec ReflexLatino

Récompensée par la cérémonie des Cabo Verde Music Awards 2016 au titre de la meilleure interprète de la Morna, Mariana Ramos nous présente sur scène son 5ème album « Quinta ». Avec sa voix chaude et profonde, elle perpétue la tradition de la Morna, cette invitation à la joie typique des îles du Cap-Vert. Cet archipel volcanique au large des côtes africaines est sorti de l’anonymat grâce à la plus illustre de ses ressortissantes : Cesaria Evora dont Mariana en est la Fille spirituelle. La grande dame de la Saudade, disparue en 2011 lui a inspiré « Quinta », tout entier consacré à la culture capverdienne. Cet opus a été enregistré avec des grands musiciens et compositeurs du pays : Bau, Toy Vieira, Zé Paris et Totinho ainsi que les auteur-compositeurs renommés, Teofilo Chantre, Jorge Humberto mais aussi de jeunes auteurs prometteurs comme Nitu Lima et Georges Tavares.

Mariana Ramos, c’est une voix glam et un swing généreux qui irradie par son tour de chant solaire. C’est aussi une danse énergique, presque sauvage, un art qui l’habite depuis son enfance. L’artiste convoque l’âme capverdienne, tantôt mélancolique, tantôt fringante, toujours harmonieuse dans l’expression si bouleversante de cette « sodade » tranquille.

« Epanouie comme jamais, la voix glam et le swing généreux, elle irradie sur des mornas gorgées de la chaleur et de sensualité. Flirtant avec le jazz et la samba, le pianiste et arrangeur Toy Vieira, son vieux complice, accompagne ce tour de chant solaire, hymne magnifique à la femme créole. » Télérama

"...l'âme capverdienne, tantôt mélancolique, tantôt fringante, toujours juste dans l'expression si bouleversante et cette sodade tranquille." Marianne


Mariana Ramos : chant lead
Toy Vieira : piano
Paulo Bowman : guitare
Miroca Paris : batterie, percussion
Thierry Jean-Pierre : basse
Jessica Ramos : choeurs

« Quinta »
Mars 2016
Casa Verde Productions / Distribution Rue Stendhal