AGUAMADERA

MUSIQUE D’AMERIQUE LATINE

Folklore traditionnel, joropo vénézuélien, chacarera argentine, valse péruvienne… Avec Aguamadera, le voyage à travers les richesses musicales sud-américaines, que l’on sait inépuisables, est de mise. En un air de guitare ou de cuatro, auteurs de superbes arrangements, María Cabral et Marco Grancelli s’appropriaient, dans l’album La Campana, de grands titres classiques à travers des versions très personnelles, toujours avec élégance et humilité. Leur nouvel album Las historias que han dejado inaugure une nouvelle sonorité avec des compositions originales inspirées des rythmes traditionnels sud-américains et une formation en quartet avec la complicité du bassiste Julien Rieu de Pey et de la percussionniste Vanesa Garcia. Le spectacle prend alors une puissance renouvelée, conservant la subtilité et les arrangements caractéristiques du groupe.

Marco Grancelli né à Buenos Aires, il commence à étudier la guitare à onze ans et se consacre professionnellement à la musique à dix-huit ans. Il étudie également le chant, la percussion brésilienne, le cuatro vénézuélien. En parallèle, il se produit dans différents groupes en tant que chef d’orchestre et arrangeur.
María Cabral née à Posadas (province de Misiones en Argentine), commence des études de piano à l’âge de 8 ans. Puis elle s’initie au chant et à la pratique d’autres instruments (guitare, cuatro, maracas). Elle s’intéresse également à la musicothérapie.


BILLETTERIE 360BILLETTERIE FNAC